Bilan de l'édition 2018

59 millions de Français concernés par des offres promotionnelles

10 régions métropolitaines participantes sur 13

La majorité des grandes agglomérations : Lyon, Marseille, Strasbourg, Rouen, Toulon, Rennes, Tours…

 

Les transports publics et le sport, thématique 2018


Seul un quart des Français marche chaque jour l’équivalent des 10 000 pas préconisés par l’OMS ou pratique un sport de façon régulière. L’utilisation systématique de la voiture individuelle est une des causes de la sédentarité. Elle augmente les facteurs de risques cardiovasculaires, comme le surpoids, le diabète, l’hypertension artérielle…
Utiliser les transports publics favorise l’activité physique. En moyenne, cela correspond à 8 à 30 minutes d'activité physique supplémentaires par jour pour rejoindre les points d'arrêt*1. Dix minutes en transports publics implique de pratiquer deux à trois minutes d’activité physique supplémentaires par rapport au même temps de déplacement en voiture, ce qui permet de réduire le risque d’hypertension de 27 % et le risque de diabète de 34 %*2.

Faire du sport, c’est également choisir des mobilités actives pour se déplacer et les combiner avec les transports collectifs. La marche, le vélo ou encore la trottinette contribuent à nous maintenir en forme.

Les précédentes éditions avaient mis à l’honneur d’autres enjeux centraux du transport public tels que la mobilité connectée, la lutte contre le réchauffement climatique, les déplacements loisirs, les déplacements domicile-travail, la mobilité des jeunes...

 

Source :

1 Compte-rendu des tables rondes des 25e Rencontres nationales du transport public

2 « Taking public transportation instead of driving linked with better health » – Rapport de l’association American Heart, 2015.

Retrouvez la Journée sur les réseaux sociaux

 


 

 

 

Participez aux Challenges de la Journée 2019

Télecharger le dossier de candidature