Bilan de l'édition 2017

63 millions de Français concernés par des offres promotionnelles

11 régions métropolitaines participantes sur 13

La majorité des grandes agglomérations : Lyon, Marseille, Strasbourg, Rouen, Toulon, Rennes, Tours…

 

La pollution de l'air, thématique 2017

 

La précédente édition de la Journée du transport public, organisée le 16 septembre 2017, était consacrée au thème de la lutte contre la pollution atmosphérique.

En ville et dans certaines régions, la population souffre de pollution atmosphérique. Les transports routiers sont en partie responsables de cette pollution (oxydes d’azote, particules).

Les répercussions sont très lourdes : la pollution atmosphérique est la troisième cause de mortalité en France derrière le tabac et l’alcool.

En prenant le transport public, chacun peu agir efficacement contre la pollution locale.
Dans les agglomérations, le transport public est peu polluant : de plus en plus de bus sont à énergie propre et les tramways et métros sont des modes électriques.
Les modes actifs (la marche et le vélo) intégrés aux transports collectifs sont des modes zéro émission ayant en plus un impact bénéfique sur la santé.
Véritables « consomm’acteurs », faisons le choix d’un déplacement écologique en privilégiant le transport public.

 

Les précédentes éditions avaient mis à l’honneur d’autres enjeux centraux du transport public tels que la mobilité connectée, la lutte contre le réchauffement climatique, les déplacements loisirs, les déplacements domicile-travail, la mobilité des jeunes...