Charte de la Journée du transport public

Tout au long de l'année, les autorités organisatrices de transport et les entreprises exploitantes œuvrent ensemble pour faciliter les déplacements des voyageurs, améliorer la qualité de service et moderniser les réseaux urbains, interurbains et régionaux. Chaque année, la Journée du transport public rassemble les réseaux autour d'actions promotionnelles pour amener le public à tester les transports de proximité et à devenir des voyageurs plus « écomobiles ». La coopération de l'ensemble des acteurs nationaux et locaux, la cohérence des actions et des messages garantissent la puissance de cette grande campagne nationale et sa visibilité, indispensables à une prise de conscience et à un véritable changement de comportement.

 


 

En complément de l'offre tarifaire promotionnelle proposée lors de la Journée du transport public, les réseaux participants s'engagent à intégrer les trois principes suivants dans leur communication globale :


1/ INFORMER LE PUBLIC SUR LES TARIFS ET LA VALEUR DU TRANSPORT PUBLIC


Il s'agit de mettre en avant les arguments suivants :
- Différents tarifs existent, souvent attractifs, en fonction des fréquences d'utilisation, des catégories de voyageurs...
- Le transport public a un coût, mais aussi une valeur puisqu'il offre un réel service aux utilisateurs. Ceux-ci n'en payent d'ailleurs qu'une partie, le reste étant pris en charge par la collectivité.
- Pour le voyageur, le prix payé est deux à trois fois inférieur à celui de l'usage d'une voiture particulière en solo pour une même distance.

 

2/ DEVELOPPER L'INFORMATION AUX VOYAGEURS


Comme les études le montrent, le public utiliserait davatange les transports en commun s'ils avaient une meilleure connaissance de leur offre de proximité.
Les participants sont invités à démultiplier leurs efforts d'information :
- L'information générale sur les offres du réseau (lignes, amplitudes horaires, interconnexions, accessibilité, services, offres de modes complémentaires tels que le vélo ou l'autopartage...).
- L'information, en temps réel, sur le terrain est également fondamentale : annoncer les horaires des prochains passages, les solutions d'intermodalité, les perturbations du service par un système d'information ou d'affichage performant facilite les déplacements et permet de créer une relation de confiance avec les voyageurs qui se sentent considérés.
- Pendant la Journée du transport public, organiser des points de rencontre pour informer, échanger et connaître les attentes du public est une manière conviviale de renforcer cette relation.

 

3/ FAVORISER LE CHANGEMENT DE COMPORTEMENT


Seule une sensibilisation permanente porte ses fruits. Toucher le public, en particulier les non-utilisateurs et les utilisateurs occasionnels, pour qu'ils testent puis adoptent leur réseau de transport est l'objectif de la Journée du transport public. Mais un véritable changement de comportement profond et pérenne nécessite avant tout un nouveau regard, une modification des habitudes et donc une évolution culturelle, voire une réelle transformation du mode de vie. Des actions de communication régulières, informatives et pédagogiques, permettent de réveiller les consciences pour que chacun s'interroge sur sa façon de se déplacer et fasse évoluer ses choix modaux dans le bon sens.